les platoufs

un forum pour les platoufs des gardiens de la légende
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Le Faune
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 2183
Age : 27
Localisation : Sur terre, Dans la lune et Meme plus loin
Emploi/loisirs : Bahu, Musique( Ska Punk Reggae Metal et autres). Jdr évidament. Pc de temps en temps... .... ....
Humeur : rarement la meme
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: suite   Sam 26 Jan - 2:26

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 27
Localisation : surement a une table de jdr
Emploi/loisirs : petite copine/petite copine
Humeur : jdresque
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
6/50  (6/50)

MessageSujet: Re: suite   Sam 26 Jan - 13:28

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat monochrome

_________________
La magie c'est comme les femmes : quand tu aperçois ton premier sort élémentaire c'est comme lorsque tu vois ta première jolie fille : tu es ébahi!
Tu recherche alors de sorts plus puissants ou une fille possédant une beauté intérieure te disant que cela sera plus agréable encore et plus profond!
Et enfin tu te rends compte que tout cela ne sert a rien et que tu as passer ta vie à rechercher une utopie :
le sort qui t'apportera la véritable puissance ou la femme de ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesplatoufs.activebb.net
Néosigma
posteur fou
avatar

Masculin Nombre de messages : 257
Age : 24
Localisation : Devant un PC sans doute, ou dans mon lit, ou en train de manger
Emploi/loisirs : Loisir ++++++++++ Emploi ---------------------------------------------
Humeur : Blagueur
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
tu sors:
24/50  (24/50)

MessageSujet: Re: suite   Sam 26 Jan - 16:45

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat monochrome
et
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neosigma.sosblog.fr/index.htm
mogrïn
posteur fou
avatar

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 26
Localisation : pour le moment derrieremon PC
Emploi/loisirs : je sai pas trop
Humeur : fo voir commen se passe le weekend
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
tu sors:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: suite   Sam 26 Jan - 23:43

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat monochrome
et qui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néosigma
posteur fou
avatar

Masculin Nombre de messages : 257
Age : 24
Localisation : Devant un PC sans doute, ou dans mon lit, ou en train de manger
Emploi/loisirs : Loisir ++++++++++ Emploi ---------------------------------------------
Humeur : Blagueur
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
tu sors:
24/50  (24/50)

MessageSujet: Re: suite   Dim 27 Jan - 10:57

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat monochrome
et qui est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neosigma.sosblog.fr/index.htm
Le Faune
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 2183
Age : 27
Localisation : Sur terre, Dans la lune et Meme plus loin
Emploi/loisirs : Bahu, Musique( Ska Punk Reggae Metal et autres). Jdr évidament. Pc de temps en temps... .... ....
Humeur : rarement la meme
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: suite   Lun 28 Jan - 21:41

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat monochrome
et qui est finit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 27
Localisation : surement a une table de jdr
Emploi/loisirs : petite copine/petite copine
Humeur : jdresque
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
6/50  (6/50)

MessageSujet: Re: suite   Mar 29 Jan - 18:43

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat monochrome et qui est finit par

_________________
La magie c'est comme les femmes : quand tu aperçois ton premier sort élémentaire c'est comme lorsque tu vois ta première jolie fille : tu es ébahi!
Tu recherche alors de sorts plus puissants ou une fille possédant une beauté intérieure te disant que cela sera plus agréable encore et plus profond!
Et enfin tu te rends compte que tout cela ne sert a rien et que tu as passer ta vie à rechercher une utopie :
le sort qui t'apportera la véritable puissance ou la femme de ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesplatoufs.activebb.net
Le Faune
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 2183
Age : 27
Localisation : Sur terre, Dans la lune et Meme plus loin
Emploi/loisirs : Bahu, Musique( Ska Punk Reggae Metal et autres). Jdr évidament. Pc de temps en temps... .... ....
Humeur : rarement la meme
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: suite   Mar 29 Jan - 19:24

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néosigma
posteur fou
avatar

Masculin Nombre de messages : 257
Age : 24
Localisation : Devant un PC sans doute, ou dans mon lit, ou en train de manger
Emploi/loisirs : Loisir ++++++++++ Emploi ---------------------------------------------
Humeur : Blagueur
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
tu sors:
24/50  (24/50)

MessageSujet: Re: suite   Ven 1 Fév - 11:20

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neosigma.sosblog.fr/index.htm
Bibi
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 27
Localisation : surement a une table de jdr
Emploi/loisirs : petite copine/petite copine
Humeur : jdresque
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
6/50  (6/50)

MessageSujet: Re: suite   Lun 4 Fév - 19:01

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace, grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement, gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le 9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme, l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée

_________________
La magie c'est comme les femmes : quand tu aperçois ton premier sort élémentaire c'est comme lorsque tu vois ta première jolie fille : tu es ébahi!
Tu recherche alors de sorts plus puissants ou une fille possédant une beauté intérieure te disant que cela sera plus agréable encore et plus profond!
Et enfin tu te rends compte que tout cela ne sert a rien et que tu as passer ta vie à rechercher une utopie :
le sort qui t'apportera la véritable puissance ou la femme de ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesplatoufs.activebb.net
Big Boss
posteur fou
avatar

Masculin Nombre de messages : 147
Age : 30
Date d'inscription : 23/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: suite   Mar 5 Fév - 3:21

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néosigma
posteur fou
avatar

Masculin Nombre de messages : 257
Age : 24
Localisation : Devant un PC sans doute, ou dans mon lit, ou en train de manger
Emploi/loisirs : Loisir ++++++++++ Emploi ---------------------------------------------
Humeur : Blagueur
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
tu sors:
24/50  (24/50)

MessageSujet: Re: suite   Mar 5 Fév - 10:25

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neosigma.sosblog.fr/index.htm
Bibi
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 27
Localisation : surement a une table de jdr
Emploi/loisirs : petite copine/petite copine
Humeur : jdresque
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
6/50  (6/50)

MessageSujet: Re: suite   Mar 5 Fév - 14:45

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en

_________________
La magie c'est comme les femmes : quand tu aperçois ton premier sort élémentaire c'est comme lorsque tu vois ta première jolie fille : tu es ébahi!
Tu recherche alors de sorts plus puissants ou une fille possédant une beauté intérieure te disant que cela sera plus agréable encore et plus profond!
Et enfin tu te rends compte que tout cela ne sert a rien et que tu as passer ta vie à rechercher une utopie :
le sort qui t'apportera la véritable puissance ou la femme de ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesplatoufs.activebb.net
Le Faune
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 2183
Age : 27
Localisation : Sur terre, Dans la lune et Meme plus loin
Emploi/loisirs : Bahu, Musique( Ska Punk Reggae Metal et autres). Jdr évidament. Pc de temps en temps... .... ....
Humeur : rarement la meme
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: suite   Mar 5 Fév - 22:55

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 27
Localisation : surement a une table de jdr
Emploi/loisirs : petite copine/petite copine
Humeur : jdresque
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
6/50  (6/50)

MessageSujet: Re: suite   Mar 5 Fév - 23:35

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en

_________________
La magie c'est comme les femmes : quand tu aperçois ton premier sort élémentaire c'est comme lorsque tu vois ta première jolie fille : tu es ébahi!
Tu recherche alors de sorts plus puissants ou une fille possédant une beauté intérieure te disant que cela sera plus agréable encore et plus profond!
Et enfin tu te rends compte que tout cela ne sert a rien et que tu as passer ta vie à rechercher une utopie :
le sort qui t'apportera la véritable puissance ou la femme de ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesplatoufs.activebb.net
Big Boss
posteur fou
avatar

Masculin Nombre de messages : 147
Age : 30
Date d'inscription : 23/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: suite   Mer 6 Fév - 0:42

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 27
Localisation : surement a une table de jdr
Emploi/loisirs : petite copine/petite copine
Humeur : jdresque
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
6/50  (6/50)

MessageSujet: Re: suite   Mer 6 Fév - 0:43

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'agrandissant

_________________
La magie c'est comme les femmes : quand tu aperçois ton premier sort élémentaire c'est comme lorsque tu vois ta première jolie fille : tu es ébahi!
Tu recherche alors de sorts plus puissants ou une fille possédant une beauté intérieure te disant que cela sera plus agréable encore et plus profond!
Et enfin tu te rends compte que tout cela ne sert a rien et que tu as passer ta vie à rechercher une utopie :
le sort qui t'apportera la véritable puissance ou la femme de ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesplatoufs.activebb.net
Néosigma
posteur fou
avatar

Masculin Nombre de messages : 257
Age : 24
Localisation : Devant un PC sans doute, ou dans mon lit, ou en train de manger
Emploi/loisirs : Loisir ++++++++++ Emploi ---------------------------------------------
Humeur : Blagueur
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
tu sors:
24/50  (24/50)

MessageSujet: Re: suite   Mer 6 Fév - 17:49

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'agrandissant
et
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neosigma.sosblog.fr/index.htm
Le Faune
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 2183
Age : 27
Localisation : Sur terre, Dans la lune et Meme plus loin
Emploi/loisirs : Bahu, Musique( Ska Punk Reggae Metal et autres). Jdr évidament. Pc de temps en temps... .... ....
Humeur : rarement la meme
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: suite   Mer 6 Fév - 20:59

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'agrandissant.

Et quarantedouze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 27
Localisation : surement a une table de jdr
Emploi/loisirs : petite copine/petite copine
Humeur : jdresque
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
6/50  (6/50)

MessageSujet: Re: suite   Jeu 7 Fév - 12:52

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'agrandissant.

Et quarantedouze poulets

_________________
La magie c'est comme les femmes : quand tu aperçois ton premier sort élémentaire c'est comme lorsque tu vois ta première jolie fille : tu es ébahi!
Tu recherche alors de sorts plus puissants ou une fille possédant une beauté intérieure te disant que cela sera plus agréable encore et plus profond!
Et enfin tu te rends compte que tout cela ne sert a rien et que tu as passer ta vie à rechercher une utopie :
le sort qui t'apportera la véritable puissance ou la femme de ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesplatoufs.activebb.net
Le Faune
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 2183
Age : 27
Localisation : Sur terre, Dans la lune et Meme plus loin
Emploi/loisirs : Bahu, Musique( Ska Punk Reggae Metal et autres). Jdr évidament. Pc de temps en temps... .... ....
Humeur : rarement la meme
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: suite   Ven 8 Fév - 21:25

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'agrandissant.

Et quarantedouze poulets berzerques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 27
Localisation : surement a une table de jdr
Emploi/loisirs : petite copine/petite copine
Humeur : jdresque
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
6/50  (6/50)

MessageSujet: Re: suite   Ven 8 Fév - 21:37

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'agrandissant.

Et quarantedouze poulets berzerques et

_________________
La magie c'est comme les femmes : quand tu aperçois ton premier sort élémentaire c'est comme lorsque tu vois ta première jolie fille : tu es ébahi!
Tu recherche alors de sorts plus puissants ou une fille possédant une beauté intérieure te disant que cela sera plus agréable encore et plus profond!
Et enfin tu te rends compte que tout cela ne sert a rien et que tu as passer ta vie à rechercher une utopie :
le sort qui t'apportera la véritable puissance ou la femme de ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesplatoufs.activebb.net
Le Faune
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 2183
Age : 27
Localisation : Sur terre, Dans la lune et Meme plus loin
Emploi/loisirs : Bahu, Musique( Ska Punk Reggae Metal et autres). Jdr évidament. Pc de temps en temps... .... ....
Humeur : rarement la meme
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: suite   Dim 10 Fév - 21:16

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'agrandissant.

Et quarantedouze poulets berzerques et fan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darius
posteur fou
avatar

Masculin Nombre de messages : 166
Age : 28
Localisation : Dans mon antre...
Emploi/loisirs : correction : c'est le badathlon en fait !
Humeur : I'm so tired !
Date d'inscription : 29/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
3/50  (3/50)

MessageSujet: Re: suite   Mar 12 Fév - 17:53

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'agrandissant.

Et quarantedouze poulets berzerques et fan de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
serial flooder
avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 27
Localisation : surement a une table de jdr
Emploi/loisirs : petite copine/petite copine
Humeur : jdresque
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
tu sors:
6/50  (6/50)

MessageSujet: Re: suite   Mar 12 Fév - 20:50

Angers compte huit dimensions ouvertes vers
l'espace dérivant dans les limbes zébrées Anthologiennes du septième
ciel emplis de platoufs fou furieux car la GDD aurait prise sur la
lisière
blanche une grosse enclume toute violacée de poupée à encre de chine
complètement bottée au balcon de Roméo le Peuch du rat crevé.
Alors
je suis vraiment un étrange, gros, gras Magros de la boite de
suppositoires envahie d'immondices ramollis par l'horrible haleine
d'Antoine et le foutre chaud à l'apocalyptique, Chaotique et
saucissonné Meujeu du grand chargeur de piles complètement azimuté par
thorr et Loki les deux dieux aimantés par la surpuissante et
désinfectante superbe bouse de chameau démoniaque.
Mais ces paires
de larmes monochromes polies auraient harnaché la reine-mère des
Toupoutous défoncés par le poireau mystique a Casimir le jour du nouvel
aviateur timbré qui galopait dans la cheminée du petit Papi rabougri
qui fumai une voiture qui pétaradai comme l'ours archaïque , malade de
la varicelle virulente, démengente et Antoinestque.
Grace,
grosse tut dinde moisit cabossa enroulée dans du moucheron rose fushia
orangé qui miaule rauquement et sombrement comme demain ou nonobstant
ou des "sa" "plane" "pour" "moi^^" "ouououou!!!"

Par Mantier
sauté et enfoncé, le magro avait engloutit toute la planet m*rde de
m*rde de Falcochère qui mange en hachure verdoyante ou ectoplasmique
voir pisinelove et beaujolaise, pendant que je galopait gaiement,
gratuitement comme des pygmées racornis violets.

Alors que les
nounous s*rk*z*st*s encourageaient leur CRS lors de la foire du coffret
de bloqueurs intelligents aux grands mots vivants ou extra emmerdant le
9 telecom chez la grand-mère du vieux tas rafistolé comme
avant-guerre-commerciale du Monde empli de s*rk*s*st* fous comme loanna
la grosse Truie sacrée, *nc*lé* et toute trouduckutée par l'infâme,
l'ignoble, l'exécrable, l'égocentrique, l'innommable mortadelle.

Il
bourre trop faiblement sa mère, et sa belle caillasse qu'il foudroya
d'angrais venans du coin biscournu du graal macroscopique, l'image
torturesque des rats mal coulé garou du champ destructuré et
démagnétisé par leurs torchons zombification, puis rien....

Soudain
Zorro programma humblement une titanesque maladie vérolaire à
protubérances antoniennes qui pue existentiellement le grand Faune
non-lavé, non-castré, et non-réveilé qui sauve jamais Harry le poireau
car il déteste son rat monochrome et qui est finit par l'armure magique réalisée à Montcul en -49.309 en l'agrandissant.

Et quarantedouze poulets berzerques et fan de emule

_________________
La magie c'est comme les femmes : quand tu aperçois ton premier sort élémentaire c'est comme lorsque tu vois ta première jolie fille : tu es ébahi!
Tu recherche alors de sorts plus puissants ou une fille possédant une beauté intérieure te disant que cela sera plus agréable encore et plus profond!
Et enfin tu te rends compte que tout cela ne sert a rien et que tu as passer ta vie à rechercher une utopie :
le sort qui t'apportera la véritable puissance ou la femme de ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesplatoufs.activebb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: suite   

Revenir en haut Aller en bas
 
suite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bleu énorme suite à prise de sang
» suite d'épisiotomie
» MAFIA suite mais pas "fin"
» [suite de] Personnalisation de la page d'accueil
» stérilet cuivre, suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les platoufs :: Autre horizon. :: Jeu-
Sauter vers: